Bouquets de promenade

Bouquets de promenades

Au bord du petit chemin sur un lit d’herbes printanières, les bouquets jaillissent, éclairent l’ombre bienveillante et protectrice des grands chênes. Les tiges des primevères se dressent encore jaune pâle de l’hiver, la bourrache révèle ses fleurs imprévisibles aux nuances bleues, mauves et roses, les coucous tremblent leurs clochettes de soleil, les pissenlits virevoltent leurs fins pétales, les fleurs secrètes rassemblent leurs cœurs délicats de nacre tout près d’une gerbe d’orge farouche sous le vent.

Ce contenu a été publié dans Mes nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.