Clair Voyance

Un trait, une colline, des creux, des montagnes, des vallées.

Voyage avec mon âne, voyage avec mon âme.

Fil de fer barbelé. Joue déchirée.

Protège cahier, étiquette déchirée.

Rails de métro, de train ou bien rangs de tricot.

Lignes obscures, persiennes, lumière filtrée tout est resserré, le sol des quais, l’huile des moteurs dégoulinée, c’est sale je contourne.

Clairière, havre de paix pays des fées, souhaits réalisés.

Planète étrange, mars, la lune, les volcans engloutis dans les profondeurs de l’océan Atlantique.

Terres oubliées, escaliers Maya, opéra de Sydney. Notes de musique, partition d’une langue ancienne, hiéroglyphes, descente dans la pyramide, lumière plus sombre, oppression, vue d’une tombe ouverte à l’intérieur rien.

Soucoupe volante, objet volant non identifié : ils sont venus me chercher, clair voyance ils disent que ça a existé. Il faut réparer, arrêter d’imaginer. Vague de la mer en creux, en large en travers. La mer est noire, gris clair, les bateaux ont laissé leur sillage et des cordes d’oiseaux dessinent le paysage.

 Clair voyance

Ce contenu a été publié dans Mes nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Clair Voyance

Les commentaires sont fermés.