A l’heure du thé

 

A l’heure du thé

 

 

 

Indicible il y a  une rose dans la glycine.

Les mots fléchés, croisés, agités par le vent

sont dans l’herbe fraiche.

 

Entre le camélia et le lilas

à l’ombre du chêne arrondi

le ballon est posé là.

 

Les relax vert tendre sont délaissés,

les couvertures  abandonnées.

 

 

Sur la terrasse , le palmier et le muflier sont emmêlés.

Le lierre, l’érable, le dahlia blanc sont juste à côté.

 

 

 

Les cactées sont alignées.

 

 

 

Dans le ciel écrin bleuté

Il y a  des roses « rose thé ».

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Mes nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à A l’heure du thé

Les commentaires sont fermés.